jeudi 30 novembre 2017

C'est la merde au propre et au figuré...

Oui depuis plusieurs jours c'est la merde car dans la nuit de dimanche à lundi vers trois heures du matin, je me lève et mon pied est mouillé et pour cause, le tout à l’égout coule via une fente percée dans le mur de ma chambre, un bonheur pour les narines et une ambiance Titanic en pleine nuit.
Depuis, de l'eau à coulée sous le pont et un aspirateur à merde monté sur un cacatre est venu m'apprendre qu'au printemps, je devrais péter la terrasse pour changer les vieilles canalisations rompues.
D'où mon absence...
---
Yes for several days it's shitty because in the night from Sunday to Monday around three in the morning, I got up and my foot was wet and for a good reason, all the sewer runs through a crack in the wall of my bedroom, a happiness for the nostrils and a Titanic mood in the middle of the night.
Since then, water poured over the bridge and a shoveled suction device mounted on a 4x4 came to teach me that in the spring, I should dig the terrace to change the old broken pipes.
Hence my absence ...


Moi contre les éléments --- Me fighting the fetide tide

8 commentaires:

Stéphane a dit…

Après l'ordi la maison, pas de chance. mais il y a du mimétisme quelque part ;)

Durutti a dit…

Reste encore la voiture ...?

Stéphane - Mehapito a dit…

De toute façon, tu l'avais prévu... ton dernier billet s'appelait "un week end noir et vide" !

Durutti a dit…

Excellent et très juste, c'était prémonitoire.

Unknown a dit…

J'ai eu ce genre de désagrément également sauf que la merde en question... était celle de mes voisins.
Bon courage !

ludoredguard a dit…

le super réveil... c'est vrai que ça s'enchaine en plus

Durutti a dit…

A un moment c'est sensé s'arrêter.

Durutti a dit…

Merci :)